[Training tips] Bien échauffer mon chien avant un effort.

Posté sur3 Semaines auparavant par

Bien échauffer son chien avant un effort est essentiel pour éviter les blessures et pour qu’il tire tous les bénéfices de la pratique du sport avec son maître. Combien de temps doit durer un échauffement ? Comment faire pour que mon chien ne parte pas à fond dans son harnais dès les premières secondes d’entraînement ? On vous dit tout !

Sommaire

- Pourquoi échauffer son chien ?

- Quand échauffer mon chien.

- Combien de temps doit durer un échauffement ?

- Faire un bon échauffement pour mon chien.

Rémy Coste à l'échauffement avec ses chiens en laisse.

Pourquoi échauffer son chien ?

Échauffer son chien de sport permet de créer une phase de transition entre le repos et un effort physique. À l’entraînement comme en course, c’est une étape indispensable pour éviter les blessures et assurer une bonne fluidité des mouvements pendant l’effort.

L’échauffement est aussi l’occasion de canaliser votre chien et de capter son attention en vue d’un exercice demandé.

Ne laissez donc pas votre chien partir à fond dans son harnais à peine sorti de son box ou de son parc !

Quand échauffer mon chien ?

Vous devez échauffer votre chien avant chaque effort :

  • Avant un entraînement, que ce soit avant une séance d’endurance, de force ou de vitesse.
  • Avant une manche de compétition, pensez donc à l’anticiper.
  • En début de balade, surtout si votre chien est très actif en libre.
Des chiens calmes, clé d'un bon échauffement

Combien de temps doit durer un échauffement ?

Un échauffement progressif de votre chien de 15-20 minutes est une excellente base.

Vous pouvez augmenter la durée de l’échauffement jusqu’à 30 minutes avant une séance à forte intensité (force ou vitesse) ou avant une manche de compétition.

Si vous manquez de temps, il vaut mieux raccourcir la durée de la séance prévue que de négliger l’échauffement.

Faire un bon échauffement pour mon chien ?

Pour réaliser un bon échauffement, vous devez être en mesure de contrôler votre chien en permanence. Votre chien doit donc savoir marcher au pied ou derrière vous, en libre ou sans tirer sur sa laisse. Canaliser son excitation peut vous sembler difficile, mais cela permettra à votre binôme ou à votre team d’être dans les meilleures conditions lorsqu’il faudra ensuite fournir un effort intense. Profitez-en pour vous échauffer également !

Un bon échauffement doit être progressif. Vous pouvez donc commencer par un peu de marche puis ajouter quelques exercices ludiques comme slalomer, monter des marches ou vous suivre lorsque vous changez de direction. Toujours dans le calme, vous allez ainsi mettre en route ses articulations et ses muscles tout en douceur. 5-10 minutes suffisent.

Augmentez légèrement la vitesse pour que votre chien trotte en libre contrôlé ou en laisse sur quelques kilomètres. Vous pouvez rester à pied, passer sur votre VTT. Surveillez votre vitesse pour ne pas dépasser 10-12 km/h, même pour des chiens très entraînés ! Restez à faible vitesse pendant 10-15 minutes.

Avant une séance d’effort intense ou avant une manche de compétition, vous pouvez terminer votre échauffement par quelques minutes à vitesse plus élevée, mais toujours sans traction. Vous pouvez aussi laisser votre chien jouer en libre quelques minutes pour terminer votre échauffement de manière ludique.

À retenir pour bien échauffer son chien

  • Échauffez votre chien, et vous par la même occasion, systématiquement avant un effort physique.
  • Canalisez l’excitation de votre chien, surtout en début d’échauffement pour éviter les blessures.
  • L’échauffement doit durer de 15 à 30 minutes.
  • Si vous manquez de temps, réduisez la durée de votre séance, mais pas celle de l’échauffement.
  • L’échauffement se réalise en laisse ou en libre contrôlé, mais pas en traction.
  • Commencez l’échauffement au pas et augmentez très progressivement la vitesse.

Paramètres